En tant que président du Syndicat National des Cardiologues, je souhaite informer la population française que la cardiologie libérale s’est organisée, dès le début du confinement lié à l’épidémie du COVID-19, pour maintenir son fonctionnement sur tout le territoire et répondre aux besoins de santé impératifs de tous les patients.

La quasi-totalité des cabinets de cardiologie restent ouverts pour prendre en charge les urgences et les patients chroniques qui le nécessitent. D’autres confrères se regroupent pour assurer une permanence et la veille sanitaire. Dans plusieurs régions, les listes des permanences cardiologiques ont été transmises aux SAMU et aux ARS.

Toutes les mesures de protections possibles ont été mises en œuvre dans les cabinets pour éviter la contamination. Néanmoins, nous constatons et déplorons vivement partout dans le pays, malgré nos alertes quotidiennes auprès de l’État, la pénurie persistante et incompréhensible de masques pour tous se protéger, vous comme nous.

En Alsace, les cardiologues travaillent tous les jours de façon admirable dans des conditions très difficiles au contact rapproché du virus, sans toujours les moyens de protection qu’il faudrait. Nous sommes fiers de leur dévouement et de leur abnégation.

Malgré le peu de systèmes de protection distribués par les pouvoirs publics, la cardiologie libérale française, qui a l’habitude de faire face aux urgences cardiologiques 24h sur 24h, continuera à prendre en charge tous les patients rapidement, quel que soit le degré de l’épidémie.

Patients coronariens, insuffisants cardiaques, diabétiques, hypertendus ou souffrants d’autres cardiopathies, vous trouverez toujours un cardiologue libéral pour vous conseiller, vous traiter et vous accompagner tout au long de cette crise sanitaire exceptionnelle.

Dr Marc Villaceque
Président du Syndicat National des Cardiologues
06.82.43.36.83

SOMMAIRE


2020


2019


2017


2016


2015