Chère consoeur, Cher confrère,

La circulation du virus s’intensifie. Le 10 septembre, le seuil critique des 5 000 hospitalisations a été dépassé en France. Hier il y en avait 5 679 avec 759 patients en réanimation, soit le même nombre de patients en réa que le 17 mars 2020, jour du confinement. Voici une sélection des informations à retenir.

Ce que révèlent les chiffres officiels : tableau de bord du gouvernement.

 Risque de reconfinement

En dépit d’un couvre-feu qui s’est révélé partiellement inefficace, Israël a annoncé un reconfinement national pour 3 semaines, à compter du 18 septembre.

En France on note un renforcement des mesures sanitaires en Gironde et Bouches-du-Rhône : les rassemblements sont limités à 10 personnes maximum. De plus la prolongation des mesures restrictives prévue jusqu’au 30 octobre et qui permet de limiter les déplacements et les rassemblements, est prolongée jusqu’au 31 mars 2021.

 Maintien d’activité si « cas contact » ou malade

Attention, vous pouvez ou serez probablement « cas contact » avec un risque d’isolement et d’arrêt d’activité.

La durée d’isolement est passée pour les « cas contacts » de 14 à 7 jours. Il est donc nécessaire de poursuivre votre protection pour vous prémunir contre d’éventuelles contaminations et ne pas être considéré comme « cas contact », au risque de devoir suspendre votre activité.

La mise en éviction de nombreux soignants pourrait entraver de manière importante la continuité des soins. Restez vigilants dans votre quotidien et prêtez attention aux rassemblements familiaux, pauses sans masque entre personnels soignants, etc.

 

Définition d’un cas contact à risque élevé de contamination. Il s’agit d’une personne :

  • ayant partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable ;
  • ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée ;
  • ayant prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins ;
  • ayant partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel…) pendant au moins 15 minutes avec un cas ;
  • étant élève ou enseignant de la même classe scolaire (maternelle, primaire, secondaire, groupe de travaux dirigés à l’université).

 
Les personnes croisées dans l’espace public de manière courte et les personnes disposant d’une protection efficace, listée ci‐après, ne sont pas considérées comme des personnes contacts :

  • hygiaphone ou autre séparation physique (vitre) ;
  • masque chirurgical ou FFP2 porté par la personne malade ou la personne contact ;
  • masque grand public porté par la personne malade ainsi que la personne contact.

 
L’éviction des professionnels contacts à risque d’un porteur Covid-19, symptomatique ou non, ne doit pas être systématique, en dehors des situations suivantes : 

  • si le professionnel devient symptomatique (voir supra) ;
  • en cas de doute sur la possibilité du soignant à respecter les mesures barrières permettant d’éviter la contamination des patients ou des autres professionnels de l’établissement : le soignant contact doit être mis en éviction dans les mêmes conditions que les contacts en population générale.

 

 Priorisation des tests de dépistage

En raison des délais de plus en plus longs pour le dépistage, le premier ministre a décidé de donner une priorité aux patients symptomatiques, aux cas contacts et aux soignants. Nous vous conseillons de prendre contact en amont avec le laboratoire proche de chez vous pour avoir la procédure en cas de besoin pour vous ou votre personnel.

 

Allez chercher vos masques !

Le 4 octobre doit signer la fin du dispositif de distribution de masques gratuits pour les professionnels de santé. Ce dispositif est prolongé d’1 à 2 semaines. Nous vous encourageons à aller chercher vos masques en pharmacie et à en acheter pour vous constituer un stock (Cf. circulaire de rentrée du SNC du 25 août 2020).

 

Une formation pour se remettre à jour sur la Covid-19

Mercredi 23 septembre à 20h – Visioconférence FormatCoeur avec Atul Pathak
Tout ce que vous voulez savoir sur la Covid-19 sans jamais oser le demander

Inscrivez-vous ICI

N’hésitez pas à poser vos questions à ce sujet à

 Devant les futures difficultés organisationnelles

Il est plus que jamais nécessaire de mettre en lumière nos difficultés d’organisation actuelles et à venir ; nous voulons savoir ce qu’il se passe dans vos cabinets médicaux. Et vous ?

Participez à notre dernière enquête du 4 septembre, il n’est pas trop tard.

Cliquez ici vers le sondage

 

Protégez-vous.

Confraternellement.

Docteur Marc Villaceque                                                             Docteur Serge Cohen
Président du Syndicat National des Cardiologues                       Président du Collège National des Cardiologues Français