Chère consoeur, Cher confrère,

A l’occasion du second volet de la série de circulaires sur la vaccination et les cardiologues, le docteur François Dievart s’associe au SNC et au CNCF pour répondre à la question : Cardiologue, dois-je me faire vacciner contre le virus de la Covid-19 ?

Le sondage mené par le SNC la semaine dernière montre que 86% des cardiologues sont prêts à se faire vacciner, et que 10% des cardiologues ont eu des tests Covid-19 positifs.

 

La stratégie vaccinale française

Deux vaccins contre le virus de la Covid-19 sont disponibles en France et la stratégie vaccinale française donne la priorité aux personnes à risque de faire une forme grave, et à ceux qui sont les plus à risque d’être exposé au virus, notamment aux personnels de santé âgés de plus de 50 ans (1).

Oui, je dois me faire vacciner

Un rapport bénéfice-risque en faveur du vaccin
Les deux vaccins disponibles en France ont été évalués dans des essais thérapeutiques contrôlés ayant démontré leur efficacité à diminuer le risque de formes symptomatiques ou graves de Covid-19 sans effets indésirables majeurs.
Dans un essai ayant enrôlé 43 548 personnes, l’efficacité du vaccin BioNTech/Pfizer a été évaluée à 95 % (2) et dans un essai ayant enrôlé 30 420 personnes, l’efficacité du vaccin Moderna a été évaluée à 94,1 % (3).
Le risque d’effet indésirable grave est de 1 pour 100 000 et il s’agit de réactions allergiques qui seraient dues au polyéthylène glycol contenu dans le vaccin.

Pour me protéger
Par leur contact étroit avec leurs patients, notamment lors de l’examen clinique et des soins, les médecins sont particulièrement exposés à être contaminés par le virus de la Covid-19. Si le risque d’une forme grave voire létale de la maladie augmente nettement avec l’âge, il n’est pas nul chez les plus jeunes et les médecins ont donc particulièrement intérêt à être protégés contre les effets d’une contamination.

Pour protéger mes patients
Parce qu’ils sont en contact régulier avec des personnes âgées ou ayant des comorbidités les exposant à des formes graves de Covid-19, les cardiologues peuvent être des vecteurs de formes graves. En se vaccinant et donc en diminuant la probabilité d’augmentation de la charge virale s’ils sont contaminés, ils diminuent la probabilité de transmettre le virus à leurs patients et à leur entourage.

Pour assurer la continuité des soins
Vacciné, le cardiologue diminue sa probabilité d’être contaminé par le virus de la Covid-19 et donc de devoir arrêter son activité professionnelle pour maladie. Il contribue ainsi à diminuer la pression sur le personnel du système de santé et favorise la continuité des soins.

Pour contribuer à l’immunité collective
Plus le taux de personnes dans une population ayant des anticorps contre le virus de la Covid-19 sera important, naturellement après avoir été en contact avec le virus ou par le biais de la vaccination, plus la probabilité d’atteinte du seuil d’immunité collective augmente et plus la probabilité d’apercevoir la fin de la pandémie augmente.
En se vaccinant précocement, le médecin contribue à favoriser la fin de la pandémie.

Par souci d’exemplarité
En se faisant vacciner et en le faisant savoir, le médecin contribue à rassurer ses patients, à les conforter dans l’utilité du vaccin et à contrer les fausses nouvelles qui circulent à propos du vaccin.

Confraternellement.

Docteur Marc Villaceque
Président du Syndicat National des Cardiologues

Docteur Serge Cohen
Président du CNCF

Docteur François Dievart
Secrétaire scientifique du CNCF


1. Aurélien Rouquet A. Le lent démarrage de la vaccination n’est pas un problème de logistique ! TheConversation 11 janv. 2021
2. Polack FP et al. Safety and Efficacy of the BNT162b2 mRNA Covid-19 Vaccine. N Engl J Med 2020 Dec 31;383(27):2603-2615. doi: 10.1056/NEJMoa2034577. Epub 2020 Dec 10.
3. Baden LR et al. Efficacy and Safety of the mRNA-1273 SARS-CoV-2 Vaccine. N Engl J Med 2020 Dec 30;NEJMoa2035389. doi: 10.1056/NEJMoa2035389. Online ahead of print.

sommaire

2021


2020


2019


2016


2015


ACTUALITES
communiqués de presse
Innov'cardio