Chère Consœur, Cher Confrère,

Chantier ouvert depuis quatre ans par la CNAM et impacté comme tous les autres par la pandémie en cours, le dossier de la pertinence de l’échocardiographie revient à l’ordre du jour. Acte clé de notre activité, indispensable à la prise en charge des patients, l’échocardiographie trans-thoracique ou ETT (cotation DZQM006) représente une des plus grosses enveloppes pour la CNAM avec en 2020, 4,22 millions d’examens, générant environ 420 millions d’honoraires avec un taux de croissance annuel de 5%.

S’INSCRIRE DANS UNE DEMARCHE DE PERTINENCE

Ce n’est pas…

S’inscrire dans une démarche de pertinence, ce n’est pas aborder comptablement le nombre d’échocardiographie dont nous savons structurellement qu’elles vont continuer à croitre :

  • vieillissement de la population avec augmentation de la prévalence des maladies chroniques,
  • raccourcissement des délais d’hospitalisation reportant la réalisation les examens complémentaires sur l’enveloppe des soins de ville,
  • allongements des délais d’accès au cardiologue, sollicitations par d’autres spécialités (oncologie, gériatrie, anesthésie…).

C’est…

S’inscrire dans la démarche de pertinence, c’est en revanche s’attacher à la qualité en valorisant l’expertise du cardiologue selon les 3 axes proposés par la Haute Autorité de Santé :

  • amélioration de la qualité de la réalisation de l’ETT en ne transigeant pas sur la qualité du matériel, sur le temps consacré à l’examen et sur la qualité du compte-rendu de l’examen,
  • respect des indications de l’ETT, respect de la fréquence de répétition de l’ETT lors du suivi de pathologies à retentissement cardiaque.

 

UNE REPONSE A CET ENJEU : LE COMPTE-RENDU TYPE

Validé par notre Conseil National Professionnel

 
Première pierre à l’édifice, nous vous proposons ce qui pourrait être un compte-rendu type visant à améliorer la qualité et la standardisation des examens. Se basant sur le consensus de l’EACVI de l’ESC et du texte de la Haute Autorité de Santé, et avec l’aide de la Société Française de Cardiologie et sa Filiale d’Imagerie Cardiovasculaire, ce document est validé par le Conseil National Professionnel Cardiovasculaire.

A l’aube de la refonte en cours de la Classification Commune des Actes Médicaux (CCAM), nous ne pourrons défendre légitimement nos actes qu’en étant collectivement rigoureux par rapport à leurs réalisations.

Une visioconférence sera prochainement organisée autour de ce sujet, crucial pour nous tous.

Télécharger le compte-rendu type d’ETT >>

 
Cardiologiquement votre.
 
Marc Villaceque
Président du SNC

Vincent Pradeau
Secrétaire général du SNC                                                                                                         

sommaire

2021


2020


2019


2016


2015


ACTUALITES
communiqués de presse
Innov'cardio